::+:: Un pape François plus contesté que jamais

Le pape François est toujours aussi populaire chez les fidèles, mais de plus en plus isolé au sein de l'Église. Son style, mais surtout sa volonté de réforme irritent.

Chaque dimanche, le pape s'adresse à ses fidèles. Il est populaire aussi bien chez les croyants que les non-croyants. Mais François se heurte à une résistance de plus en plus vive de la curie romaine. Signe de ce malaise et pour la première fois depuis la Renaissance, il y a eu une campagne d'affichage sauvage avec des slogans hostiles et l'image d'un pape grimaçant. Crime de lèse-majesté aussi avec une édition satirique du quotidien officiel du Vatican, où les conservateurs dénoncent un pape trop féministe, communiste et francs-maçons.

"Un monarque absolu, un despote"

Le journaliste Sandro Magister fait partie de cette fronde. Selon lui, François rabaisse la fonction sacrée du souverain pontife et l'image de pape sympathique ne serait en fait qu'un leurre. Le point de crispation serait le synode sur la famille en 2015. Ouvrir les portes de l'Église aux divorcés ou aux homosexuels, impossible pour une douzaine de cardinaux conservateurs. Démarche très rare : quatre d'entre eux ont écrit au pape pour lui demander des explications. À 80 ans, le temps du pape François est compté, mais en pleine possession de ses moyens, il compte bien aller au bout de son action. Et les résistances de la curie romaine ne devraient ralentir que légèrement les réformes d'un pape que l'on dit autoritaire et obstiné.

Source France Info 

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Découverte du siècle: le tombeau d'un souverain maya retrouvé

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles