Articles

Affichage des articles du décembre 15, 2016

::+:: Nous n’abandonnerons ni Jésus aux Palestiniens, ni Noël aux laïcs

Image
On est parfois surpris des extrapolations faites à partir du récit de la Nativité. L’amalgame anachronique de concepts idéologiques modernes avec les événements autour de la naissance d’un petit enfant de Judée, nommé Yeshua, déformera la réalité historique et le sens spirituel de l’événement.
Je ne parle pas ici de certaines récupérations hasardeuses d’un enfant Jésus subitement privé de sa judéité et de son époque, pour le transformer en réfugié du Moyen Orient. Arafat a abondamment procédé à une captation d’héritage spirituel en faisant de Jésus le premier feddayin palestinien !
Mais on trouve parfois des commentaires de presse qui intronisent l’enfant de Bethléem comme le premier nouveau-né représentant des « sans papiers ». Retournement de situation plutôt paradoxal lorsque l’on peut lire dans les évangiles que Joseph et son épouse Marie se sont rendus à Bethléem, à la demande des autorités romaines, précisément pour y décliner leur identité et se faire enregistrer officiellemen…