Articles

Affichage des articles du novembre 30, 2016

::+:: Ce que les Grecs et les Romains peuvent nous apprendre du respect des autres religions

Image
Deux mille ans de monothéisme nous ont habitués à croire que Dieu ne peut être qu'unique, exclusif, vrai. En revanche, les polythéismes antiques envisageaient la possibilité de faire correspondre entre eux dieux et déesses provenant de différentes cultures (Zeus et Jupiter, Isis et Déméter), ou même d'accueillir des divinités étrangères dans leur propre panthéon. Cette disposition à l'ouverture fait que le monde antique, même s'il a connu les conflits, voire les carnages, est resté étranger à la violence de nature religieuse qui a ensanglanté les cultures monothéistes et malheureusement continue de le faire. Serait-il possible aujourd'hui de puiser aux ressources du polythéisme pour rendre plus faciles et sereines les relations entre les différentes religions ? Voilà la question dramatiquement contemporaine à laquelle j'ai essayé de répondre en faisant recours à mes études d'antiquisant.

Une des leçons les plus précieuses qui nous viennent de l'héritage…

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

Image
Introduction
Dans le premier article de ma série sur l’historicité de Jésus, j’avais évoqué les différents témoignages littéraires en faveur de l’existence de Jésus. En dehors, des quelques allusions des auteurs Judéens (Flavius Josèphe, les rabbins) et païens (Tacite, Suétone), les témoignages les plus importants proviennent de la communauté chrétienne elle-même, via notamment les quatre évangiles (mais pas seulement) que nous avons conservés dans nos Bible. La question de la fiabilité de ces évangiles est donc cruciale.
Dans cet article, je commencerai par évoquer ce que j’appelle le « témoignage externe » : pourquoi ces quatre évangiles ?D’où viennent-ils ?
La « filière asiate »
Le témoignage explicite le plus ancien est celui de Papias de Hiérapolis. Papias était le responsable de l’Eglise de Hiérapolis (près de l’actuelle ville de Denizli, en Turquie) au début du deuxième siècle, dans les années 110-130. Il a donc lui-même été enseigné par des gens qui ont directement connu les apôtre…