Articles

Affichage des articles du septembre 18, 2016

::+:: Nul ne peut servir deux maîtres….

Image
Dans la bouche du Christ, la critique de l’argent semble radicale. Être chrétien suppose-t-il dès lors de renoncer à utiliser cette invention humaine, ou de lui donner sa juste place, celle de créature ?
Nul ne peut servir deux maîtres, ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’argent.» (Mt 6, 24; Lc 16, 13.) Ces paroles de Jésus, sans doute parmi les plus connues, pourraient laisser penser qu’il existe une symétrie parfaite entre les deux «maîtres»: bien ou mal, ange ou démon, vertu ou vice… Or, il n’en est rien car, entre Dieu et l’argent, l’un est Créateur des êtres humains et l’autre créature de ceux-ci.
L’argent n’existe pas, sinon dans la confiance que ses créateurs – les humains – daignent accorder aux échanges qu’ils établissent entre eux grâce à lui. Je ne me fie pas à l’argent, mais à l’être humain qui s’accorde avec moi sur sa valeur. L’existence de Dieu est d’une tout autre nature. Si Dieu, infiniment…