Articles

Affichage des articles du septembre 3, 2016

::+:: MONT NÉBO - Dans le regard de Moïse

Image
Du sommet du mont Nébo, Moïse aperçut la terre promise par Dieu. Le site est l’un de principaux lieux saints de Jordanie, entretenu par des religieux franciscains et des bédouins jordaniens.Certains selfies revêtent plus de sens que d’autres. Au centre du panorama offert par le sommet du mont Nébo, à l'ouest de la Jordanie, une jeune Chinoise capture son image en quelques clics, par peur de paraître égocentrique face aux amis qui l'accompagnent. Qu’elle se rassure, le besoin d'attester sa présence sur ce lieu saint est partagé par tous. Chacun tente de prendre la place de Moïse regardant au loin la Terre promise, le Pays de Canaan, qu’il ne pourra jamais atteindre. Ils rêvent de saisir les pensées du prophète observant, pour une dernière fois, partir son peuple, les Hébreux, qu'il s'est battu pour guider depuis leur fuite d’Égypte. Pour les chrétiens, le mont serait également l’endroit où Moïse est mort et enterré.
Aujourd'hui, malgré la brume, notre regard embr…

::+:: De Gutenberg aux émoticônes

Image
Dans un chapitre célèbre de Notre-Dame-de-Paris, intitulé «Ceci tuera cela», Victor Hugo donnait à la révolution Gutenberg son sens le plus radical en déclarant : «le livre tuera l’édifice», «la presse tuera l’Eglise», «l’imprimerie tuera l’architecture». En clair, les mots, reproductibles et diffusables à l’infini grâce à l’invention de la presse, allaient remplacer le programme pédagogique sculpté de la cathédrale, dont les façades parlantes permettaient au Moyen-Age à la population, en majorité illettrée, d’apprendre les grands épisodes de la Bible. Point n’était besoin de savoir lire pour redouter le Jugement dernier. Il suffisait de passer sous le portail central et de regarder le linteau où les élus figurent au paradis à la droite du Christ et les méchants sont poussés par un diable cornu dans la fournaise de l’enfer. L’ère Gutenberg opérait un tournant. L’imprimerie, soit la démocratisation du livre, promettait le triomphe de la lettre sur l’image, du savoir sur le dogme, dans …