Articles

Affichage des articles du juillet 29, 2016

::+:: La Perse, au commencement de la chrétienté orientale

Image
Il s'agit d'une page largement méconnue de l'histoire de l'Iran. Dès le commencement, des Persans furent témoins de la Pentecôte. Les Actes des Apôtres (II, 9) mentionnent parmi les peuples présents à cet évènement les Élamites, les Parthes et les Mèdes.
Après la naissance de Jésus à Bethléem, des « mages d'Orient » sont venus lui rendre hommage. Or un de ces trois mages reposerait, dit-on, dans l'église nestorienne Mart Mariam à Ourmiah, située au cœur de la ville. Décrite par les spécialistes, cette église est considérée comme l'une des plus vieilles églises de la chrétienté. Une princesse chinoise nommée « Bafri » la visita et finança sa reconstruction en 642. C'est chose plausible, car à cette époque, l'Église d'Orient était prospère et présente en Chine. Selon des experts, le nom de cette princesse figurait sur le mur de l'église jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale. Marco Polo aurait visité cette église qui frappe par son a…

::+:: Prêtre tué: les soeurs racontent leur conversation avec les terroristes

Image
Elles sont les témoins directs du drame. Huguette Péron, Hélène Decaux et Danielle Delafosse étaient présentes dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray où a été assassiné mardi le père Hamel. Les trois religieuses se sont confiées à La Vie et ont rapporté leurs échanges avec les deux assaillants. 
C'est peu après 9h30 qu'Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean font leur irruption dans la paroisse. "Ils ont proféré une sorte de slogan en arabe puis nous ont reprochées en français le fait que "nous les chrétiens nous ne soutenions pas les Arabes", raconte soeur Huguette. Une fois dans la nef, les terroristes mettent à mort le père Hamel, après avoir contraint un paroissien, Monsieur C. à filmer la scène macabre. Cet homme de 87 ans, accompagnée de son épouse, sera lui-aussi grièvement blessé. 
"J'ai eu le droit à un sourire doux"
Seule Danielle Delafosse parvient à s'enfuir pendant l'attaque. Juste après ce déchaînement de violence, les assa…

::+:: Pourquoi le pape François a gardé le silence à Auschwitz

Image
Contrairement à Jean-Paul II qui visita le camp d'extermination le 7 juin 1979 - c'était une première - et Benoît XVI, le 28 mai 2006, le pape François, qui est en Pologne pour les Journées Mondiales de la Jeunesse, a choisi de se taire lors de son passage dans les camps d'Auschwitz et de Birkenau dans la matinée du vendredi 29 juillet 2016.
Comme ses prédécesseurs, il a franchi à pieds le tristement célèbre portail, «arbeit macht frei», puis a longuement prié en silence dans «la cour de l'appel» non loin du «mur de la mort», un lieu d'exécution par balles.

«Seigneur, aie pitié de ton peuple, Seigneur, pardon pour tant de cruauté»Il s'est ensuite recueilli, sans mot dire, dans la cellule de saint Maximilien Kolbe, située dans le bloc 11 du bâtiment 18. Ce prêtre polonais, intellectuel et grand spirituel, donna sa vie à la place et pour sauver un autre détenu, père de famille. Mais il mourut de faim, il y a 75 ans, dans des conditions atroces en assistant jusqu…