Articles

Affichage des articles du juillet 20, 2016

::+:: Extrémisme chrétien, extrémisme musulman, ou : chariots de feu contre camion de la haine

Image
Dans les débats sur l’islam, on entend dire tout et n’importe quoi. Et on assiste à un festival d’hypocrisie. Ainsi, telle association musulmane ayant participé à une réunion très sympathique entre chrétiens et musulmans (j’y étais) n’a rien trouvé de mieux que d’inviter, quelques mois plus tard, Tariq Ramadan, le maître de l’ambiguïté, celui qui se présente comme un grand démocrate tout en admettant qu’un homme puisse battre sa femme. Or, Tariq Ramadan n’est pas l’ami des chrétiens, et je doute qu’il soit approuvé par toute la communauté musulmane. Double langage. Double attitude.
Le salut par la guerre sainte
On entend également dire que l’islam n’est pas guerrier, pas agressif, alors qu’il suffit de feuilleter le Coran quelques minutes pour y trouver des versets appelant explicitement à l’extermination des infidèles : « Quand vous rencontrez les infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage… » (Coran, 47.4) « …tuez les idolâtres partout où vous les trouverez, faites-les priso…

::+:: Père Gabriel Naddaf : « le ‘Conseil œcuménique des églises’ se présente comme chrétien et il agit contre Israël »

Image
Le Forum de recrutement chrétien et la Fondation sioniste d’Israël ont révélé qu’une organisation de radicaux antisionistes agit librement en Israël, et viole les lois israéliennes.
Le quotidien israélien Israël Hayom rapporte que le Conseil œcuménique des églises (COE), l’un des principaux promoteurs mondiaux de BDS (organisation antisémite qui appelle uniquement au boycott des produits fabriqués dans le seul État juif au monde), a fondé le Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et en Israël (EAPPI) en 2002, avec pour objectif de « mettre fin à l’occupation illégale de la Palestine. »
L’EAPPI, des propagandistes anti-israéliens
Dans le cadre de l’EAPPI, 80 « chrétiens » (l’habit ne fait pas le moine) entrent en Israël comme touriste chaque année. Une fois à l’intérieur, ils surveillent, photographient et traquent les forces de sécurité dans l’espoir de les prendre en train de faire quelque chose de travers, puis à leur retour, ils donnent des conférences sur les campus à t…

::+:: 500 jeunes Toulousains vont rencontrer le pape

Image
«Le réveil a été dur mais c'est parti». Hier à 5 h30, 500 jeunes du diocèse de Toulouse s'apprêtaient à faire un périple de 30 heures en bus direction la Pologne pour rencontrer le pape François, arrivé le 28 juillet à Cracovie. Un voyage inscrit dans le cadre des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), événement incontournable créé en 1987 par le pape Jean-Paul II et dont la vocation est de rassembler la jeunesse catholique du monde entier dans un climat de fête et de recueillement. «Pas moins de deux millions de jeunes vont se retrouver à Lublin en Pologne, se réjouit Etienne, 23 ans, qui effectue son second voyage pour les JMJ après Madrid en 2014. Pour moi, ce voyage n'est pas seulement un séjour touristique. Il représente une vraie dimension spirituelle et un partage avec le monde entier».
Que représente la foi pour ces jeunes en 2016 ? «On a beau dire mais la foi aide à passer des étapes douloureuses. A accepter le monde tel qu'il est et en ce moment ce n'est…