Articles

Affichage des articles du mai 19, 2016

::+:: Dieu a tué 2,8 millions de personnes dans la Bible

Image
Steve Wells est l’auteur d’un livre que tout bon catholique devrait lire. Dans Drunk With Blood: God’s Killings In The Bible (qu’on pourrait traduire par «Ivre de sang: les meurtres de Dieu dans la Bible») il dénombre et analyse tous les meurtres et exécutions de Dieu. Le résultat est effarant: lorsqu’on se contente de regarder les assassinats et génocides pour lesquels il existe un décompte précis, on arrive au chiffre phénoménal de 2,8 millions de morts, résume Vocativ.
C’est bien plus que le génocide arménien et le génocide rwandais réunis. Et c’est aussi bien plus que Satan, qui n’est l’auteur que de dix morts dans l’Ancien et le Nouveau Testament, ou même que Game of Thrones, dont le cimetière comporte 704 morts.
Jusqu’à 25 millions de victimesParmi ces morts, il y a 160 meurtres directs (des personnes que Dieu a tuées lui-même) et 2.821.364 morts indirectes, que Dieu a orchestrées ou auxquelles il a participé.
C’est une estimation basse, répétons-le: pour 53 des 160 épisodes sangla…

::+:: En qualifiant la laïcité française d'«exagérée», il prend position dans un débat qui déchire actuellement la gauche.

Image
En d’autres temps, on aurait parlé de crime d’ingérence et crié au scandale. Par deux fois, et à quelques semaines d’écart, le pape François s’est immiscé, depuis Rome, dans les empoignades franco-françaises sur la laïcité. En jugeant notre laïcité«incomplète», comme il l’a dit en mars devant des militants chrétiens sociaux. Puis en la qualifiantd’«exagérée», au cours d’une interview publiée le 17 mai dans le quotidien catholique La Croix.
Pour ce pape jésuite, la laïcité française est«fermée à la transcendance», trop inspirée par l’héritage intellectuel des «Lumières». En France, dit-il, «les religions sont considérées comme une sous-culture, et non une culture à part entière». Certes, ce pape est très populaire dans le monde et les milieux «laïques» sont prêts à lui pardonner beaucoup de choses. Mais dire que la laïcité«à la française» est «exagérée» suscite quand même, depuis deux jours, interrogations et agacements.
Première question: le pape de Rome est-il qualifié pour juger notr…