::+:: Religion naturelle et tangrisme


La base du tangrisme est étonnamment proche de la religion naturelle de grands philosophes qui se limitait à la croyance en l’Etre suprême et en une éthique universelle.

Dans l'esprit de Diderot et de plusieurs autres penseurs la religion naturelle désigne le dénominateur commun entre toutes les religions, une fois débarrassées de leur folklore et de leur révélation respective, elle comprendrait les croyances les plus universelles. L'avantage d'une telle religion, c'est qu'elle serait par sa nature universelle et exclurait le dogmatisme et le fanatisme sectaires. Mais à la différence du culte de la Raison de la révolution française le tangrisme a des traditions historiques réelles

La science ne peut pas nier l'existence de Tangra, parce qu'il est impossible de nier l'existence de forces, des champs inconnues qui peuvent aider les êtres humains. Dans le même temps, notre définition de Tangra (Dieu) comme de « l’ensemble de toutes les forces, de tous les champs inconnus et des leurs sources, capables d’aider un homme », est compatible avec tous les autres perceptions, par exemple, du Dieu comme du Créateur » ne dit rien de son rôle du Créateur, il n'y a donc aucune négation formelle de ce rôle, ce qui la rend compatible avec la perception de Dieu dans les religions monothéistes.

Le Credo du tangrisme moderne confirme cette compatibilité :« Il y a plusieurs voies vers le Dieu unique et la foi de chaque personne doit améliorer sa qualité de vie sans nuire aux autres » et appelle à la tolérance envers les autres religions et la science : « Que cette foi contribue au rassemblement des gens de bonne volonté afin que l’Humanité puisse vivre en harmonie et résoudre tous les problèmes qui surgissent ! »

Le tangrisme classique servait de fondement idéologique des empires des steppes créés afin d'essayer mettre fin aux guerres sur la Terre et même de créer le Gouvernement mondiale : « Par la puissance du Ciel éternel, du lever du soleil jusqu’à son couchant, le monde entier sera uni dans la joie et la paix », "Comme Dieu a donné à la main plusieurs doigts, de même il a donné aux hommes plusieurs voies vers le Dieu unique". L’Humanité n’essaye qu’aujourd’hui de réaliser ces grandes idées, étonnement modernes, avec les tentatives de la réconciliation des différentes religions, le soutien des mouvements pacifistes, la création de l’ONU et des autres organisations internationales gouvernementales.

Bien heureusement, le tangrisme n'a jamais eu des dogmes fixes et ne les aura jamais à l'ère de l'information. C'est pourquoi, le tangrisme moderne est un ensemble des croyances individuelles et collectives sur la base de l'idée de tolérance. Le spectre de ces visions du monde peut varier des croyances profondément religieux aux convictions athées, car l'existence de Tangra (Dieu), comprise comme l'ensemble des forces et des champs bénéfiques encore inconnue à la science, personne ne peut nier.

La religion est la vision du monde dominante dans la plupart des pays, la majorité des gens se considèrent eux-mêmes comme religieux, il est donc intéressant pour les scientifiques l'occasion présentée par le tangrisme d’interpréter leur vision du monde dans une forme religieuse sans aucune préjudice pour son contenu.

On peut choisir la base naturelle du tangrisme modernisé avec son Credo très humaniste et sa définition universelle du Dieu (Tangra) pour la construction de ces systèmes personnalisés.

Chaque personne peut ériger sur cette base les superstructures correspondant à sa culture natale et répondant à ses besoins d'inspiration, d'amélioration de la qualité de sa vie.

Cela donne beaucoup des possibilités pour la modernisation des religions et des croyances dans les formes, compatibles avec une vision scientifique du monde.

Chacun croit aux théories et aux hypothèses convaincantes pour lui. Mais pour les scientifique cette croyance n'est pas dogmatique, elle est capable à être modifiée sous la pression des faits nouveaux et des théories plus convaincantes. Au lieu de compléter la base du tangrisme par les enseignements traditionnels sur l'âme, qui se contredisent, nous préférons le compléter par les théories scientifiques physiques, cosmologiques, biologiques, psychologiques et autres, qui seront plus tard remplacées par les autres à la suite du développement des recherches scientifiques.

La base du tangrisme peut être aussi appelée son noyau et ses superstructures peuvent être considérées comme ses modules ou ses cellules. Il est commode de se présenter dans ces termes et décrire pour les autres l'architecture cellulaire du tangrisme moderne qui sera développé comme un système complexe, capable d'évoluer et de s'adapter à tous les changements.

Ainsi, le tangrisme moderne est un système : ensemble cohérent d'éléments interdépendants qui peuvent être personnalisés par chacun pour lui-même et développés de façon créative avec l'approfondissement de ses connaissances et l’élargissement et l'enrichissent de sa vision du monde.

L'ensemble des croyances personnelles de chaque personne est un bon indicateur du niveau intellectuel et créatif de cet individu, de ses qualités morales.

par Tomski (son site) sur AGORAVOX

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Découverte du siècle: le tombeau d'un souverain maya retrouvé

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles