::+:: Migrants à Calais: le Secours catholique réagit


Le projet de répartition des migrants de Calais provoque "des réactions politiques et une polémique indignes", a estimé le Secours catholique aujourd'hui, en condamnant les appels "aux sentiments les plus bas".

"Des maires, des présidents de région, incitent les élus locaux et la population à s'opposer, par tous les moyens, à la création de ces centres d'accueil", a dit l'organisation caritative dans un communiqué. "Ils font appel aux sentiments les plus bas pour susciter la peur, le rejet, le repli, le refus de ceux qui fuient la guerre et la violence de leur pays", ajoute le Secours Catholique-Caritas France. Dans la perspective du démantèlement du campement de Calais, le gouvernement compte créer près de 9000 places supplémentaires dans des centres d'accueil et d'orientation (CAO) en régions. La révélation de ce projet mardi a suscité des remous à droite où dont quantité d'élus ont mis en garde contre la création de "mini-Jungles" comme à Calais.

Le Secours catholique "exprime son indignation devant ces appels" de responsables qui "s'opposent au droit et renient les valeurs d'hospitalité et de solidarité". "La France est parfaitement en mesure de +prendre sa part+ et d'organiser convenablement l'accueil des quelques milliers de réfugiés réduits à vivre dans des campements de fortune à Calais, à Paris ou ailleurs", dit l'ONG.
L'organisation appelle chacun "à montrer le visage de la fraternité et de l'entraide", notamment les élus pour "favoriser l'accueil" ainsi que "son réseau de 68.000 bénévoles, ses partenaires" et "les communautés chrétiennes".

Par la rédaction du journal le Figaro avec AFP

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Découverte du siècle: le tombeau d'un souverain maya retrouvé

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles