::+:: Rencontre du Pape avec les dominicains : le regard du père Cadoré



Entretien - Le Pape François a reçu ce jeudi matin, 5 août 2016, les responsables de l'Ordre des Frères Prêcheurs, qui viennent de se rassembler en Chapitre général à Bologne, dans le contexte des 800 ans de la fondation de leur Ordre par saint Dominique.

Quelques minutes après l'intervention du Pape François, Sergio Centofanti, du service italien de Radio Vatican, a contacté le père Bruno Cadoré, maître général des dominicains.

Lors de l'ouverture du Jubilé, en novembre 2015, le père Cadoré avait invité les Dominicains à profiter de ce Jubilé pour s’inspirer des audaces qui ont conduit leurs pères et mères à dialoguer avec les cultures différentes, à fonder des universités, à rejoindre les «oubliés du monde», à faire dialoguer la théologie avec les savoirs profanes, à œuvrer pour la paix et la justice.

Faire mémoire, avait souligné encore le Maître des Dominicains, c’est aussi prendre conscience des erreurs, des manquements et des fautes, comme la terrible époque de l’Inquisition. Mais surtout, célébrer un Jubilé, c’est chercher comment actualiser l’intuition fondatrice. Parmi les priorités, le père Bruno Cadoré mentionnait l’inculturation et l’interculturalité.

Le père Bruno Cadoré avait alors été interrogé par Hélène Destombes.

La grande famille des Dominicains compte des sœurs apostoliques, des membres d’instituts séculiers, des diacres et des prêtres. Il y a aujourd’hui dans le monde 38 évêques dominicains et 4347 prêtres. Quatre papes ont porté l’habit dominicain avant leur élection. Trois d’entre eux ont été proclamés saints : Benoît XI, Innocent V et Pie V (à qui l'on doit la soutane blanche du Pape, lui n'ayant pas voulu quitter son aube de dominicain après son élection comme évêque de Rome). Quant à Benoît XIII, son procès en béatification a été ouvert en 1931 et relancé par le Tribunal diocésain de Rome début 2010.

(CV-HD) Source Radio Vatican.

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Découverte du siècle: le tombeau d'un souverain maya retrouvé

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles