::+:: Inde: "L'exorciste" de Mère Teresa décède à 90 ans


Le prélat indien se décrivait lui-même comme “le fils spirituel” de Mère Teresa, rapporte le site américain Crux. Mgr D’Souza obtint une permission spéciale du Vatican pour commencer la procédure de canonisation de la religieuse d’origine macédonienne avant le terme usuel de cinq après sa mort, survenue en 1997. L’ancien archevêque de Calcutta (l’actuel Kolkata) parlait souvent de Mère Teresa comme du “visage du Christ dans le monde”. Celle qui a dédié sa vie à aider les populations miséreuses des bidonvilles indiens sera canonisée par le pape François le 4 septembre prochain.

Tourmentée par le diable

Mgr D’Souza a été à la tête de l’archidiocèse de Calcutta de 1986 à 2002. Il affirmait “en toute humilité” avoir des liens particuliers avec la future sainte.

Il avait organisé pour elle une séance d’exorcisme, peu avant sa mort, après qu’elle ait dû subir une opération chirurgicale. Suite à l’intervention, le chirurgien aurait dit au prélat: “Quelque chose ne tourne pas rond. Mère Teresa est plutôt gaie, tout au long de la journée, elle n’a pas de problème clinique. Pourtant, la nuit, elle n’arrive pas à se reposer, elle se tourne et se retourne dans son lit”. Mgr D’Souza avait répondu que, très souvent, des personnes saintes souffrent de tels problèmes parce que le diable les tourmente. C’est pourquoi, il avait convoqué un prêtre salésien qui avait prononcé des prières d’exorcisme pour la religieuse. Mère Teresa avait été, selon le prélat, très contente de la visite. Le lendemain, le chirurgien avait constaté qu’elle avait “dormi comme un bébé”. “Le diable est réel et il a ses propres astuces pour perturber les personnes saintes, particulièrement dans les moments de faiblesse physique”, avait commenté l’archevêque.

“Les contributions de Mgr D’Souza à l’Eglise en Inde sont précieuses et variées”, a déclaré Mgr Joseph Chinnayyan, vice-secrétaire de la Conférence des évêques catholiques d’Inde (CBCI). “En tant que secrétaire général de la CBCI et président de la Conférence des évêques de rite latin du pays, il a efficacement dirigé le navire, en particulier dans les moments cruciaux”. Mgr D’Souza a également été secrétaire général de la Fédération des Conférences épiscopales d’Asie (FABC) 

par Raphaël Zbinden pour cath.ch

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Découverte du siècle: le tombeau d'un souverain maya retrouvé

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles