::+:: Un pape "bluffant et charismatique"


Plutôt impressionné et “conscient de la chance unique dans sa vie” qu’il a eue de rencontrer le pape, Johann Schneider-Ammann a été frappé par le “ton très amical de l’entrevue”. Il a eu l’impression de se trouver avec le pape “comme deux collègues qui se connaissent depuis longtemps”. “Quand il s’est approché de moi pour la photo officielle, j’ai ressenti une profonde humilité chez lui”, témoigne, touché, le président de la Confédération qui lui reconnaît “clairement beaucoup de charisme”.

Johann Schneider-Ammann a été “bluffé” par ce pape qui a eu un mot convivial pour chacun des nombreux membres de la délégation qui l’accompagnait. Il n’a pas su répondre à la question de savoir s’il se reconnaissait plus dans ce pape que dans Benoît XVI, n’ayant pas rencontré ce dernier.
Un cérémonial très présent

Interpellé par l’hebdomadaire dominical sur le protocole peut-être trop omniprésent pour un protestant, le président suisse a reconnu un cérémonial “très présent, très millimétré”, évoquant le nombre de pas qui doit être effectué. “Ca en devient presque technique”, explique le président qui relève que l’attitude “sympa et chaleureuse du pape donne une ambiance tout à fait acceptable pour un protestant”.

De manière plus factuelle, les deux hommes ont discuté “de la situation en Suisse, du défi de la migration au niveau européen et de la collaboration entre les deux pays”. Le président suisse a rappelé le symbole fort que la garde suissereprésentait à ses yeux et a redit sa fierté au sujet des gardes suisses. “Ils incarnent une Suisse très visible, fidèle et loyale”, a-t-il conclu.

par Bernard Hallet pour Cath.ch

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Découverte du siècle: le tombeau d'un souverain maya retrouvé

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles