::+:: Pourquoi François Hollande doit fortement s'inspirer du Pape François


Nous avons beaucoup célébré ces dernières semaines les grands mérites d’un François - François Mitterrand. Mais il est un autre François qui lui aussi fait rêver la gauche - et ce n'est pas Hollande François. Ce super François, c’est François de Rome.


Oui, le pape François, la méga star de la gauche, adoré aussi bien par Jean-Luc Mélenchon que par Madona. Ce François-là, lui, voit clair et parle lumière quand les socialistes sont perdus dans leurs brouillards et crient sans cesse aux "valeurs" ! Comme si, au pouvoir, on leur avait dérobé leur fonds de commerce spirituel. Pendant ce temps, le pape François leur inflige chaque jour des leçons d’humanisme et d’anticapitalisme. Il y a quelques jours encore, il accueillait place Saint Pierre plus de 5.000 migrants pour la journée mondiale des réfugiés. Personne n'imagine François Hollande ouvrir les porte de Paris - et ses bras - pour signifier la bienvenue aux plus malheureux des plus pauvres.

La droite contre ce "pape de la pampa"


Même la toute puissante chancelière allemande, Angela Merkel, a été contrainte de choisir le repli après les agressions sexuelles en série à Cologne. Mais François … le pape..., lui, ne renonce pas à rappeler les dirigeants des sociétés aisées à leur devoir d’assistance et de dignité. Ses mots d’accueil demeurent forts, des mots qu’on n’entend dans la bouche des dirigeants de gauche français qui s’empeignent pourtant sur la déchéance de nationalité. "Chers migrants, chers réfugiés, leur a lancé le pape François, chacun d’entre vous porte en lui une histoire et des valeurs précieuses. Votre présence est un signe d’espérance". 

Du coup, la droite s’est déchaînée sur Internet contre ce latino-américain, ce "pape de la pampa" qui ne serait qu’un "gaucho", "un vulgaire socialiste rose-rouge". Des couleurs que François Hollande peut avoir aux joues, mais c’est tout!

Le pape publie d'ailleurs un nouveau livre, Le nom de Dieu est miséricorde, publié concomitamment dans 86 pays. Il n’y va pas avec le dos de l’encensoir pour cogner sur les prélats endormis dans leur confort. Il les exhorte à "servir" les pauvres, et non pas seulement la messe. Il les appelle à sortir des sacristies et des paroisses car l’Église doit être un hôpital de campagne qui porte secours sur le terrain à ceux qui souffrent. Et si François Hollande, ou un dirigeant socialiste, lançait un appel au PS et à ses militants en les exhortant à sortir de leurs bureaux et de leurs palais, pour redonner sens et réalité aux exigences de fraternité. D'accord, c’est i-ni-ma-gi-nable, il faut l'admettre.

Une transformation de la mondialisation 


Le Pape François n'est certes pas un révolutionnaire. Il maintient toujours un certain nombre de dogmes intangibles, par exemple l’exclusion des femmes de la prêtrise. Il ne maquille pas le Christ en Che Guevara. Il ne fera jamais voter les fidèles par SMS pour béatifier les saints, ni distribuer des hosties sans gluten. Car ce Saint Pontife reste "tradi", mais ouvert, par exemple à l’accueil par l'Église, des homosexuels et des couples divorcés. Mais, par ailleurs, sa critique du système capitaliste s’affirme encore plus offensive que celle de ses prédécesseurs. François le pape avance une remise en cause du pouvoir corrupteur et pollueur de l’argent, ce fumier du diable, que François le Président ne se permet plus d’évoquer. Mieux encore, il ne cesse d’en appeler à une transformation radicale de la mondialisation au service aujourd’hui de quelques-uns et non du bien commun. "Le monde ne va pas très bien, prêche-t-il, mais chacun peut le rendre meilleur. N’ayons pas peur d’agir". En plus, il a un parler simple, le François du Vatican, pas un prêchi-prêcha de chattemite. Un exemple parmi les phrases cultes de François le Pape : "Les époux peuvent se jeter des assiettes à la figure. L’important est qu’ils ne finissent pas la journée sans se faire un bisou"...
++ O ++
Info Challenges .fr

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?