::+:: Mgr Sako: "pour construire la paix, il faut des gestes forts"

Aujourd’hui, première journée de l’année, c’est aussi la 49ème journée mondiale pour la paix. Une idée lourde de sens, en particulier dans les zones de conflit.


En Irak par exemple, où vit Monseigneur Louis-Raphaël Sako, patriarche de Babylone des Chaldéens. Et son avis sur la question est clair : les mots du Pape ne sont pas suffisants. Pour construire la paix dans un pays où les violences sont quotidiennes et où les tensions sont grandes entre les religions, il faut des gestes plus forts, surtout auprès des autorités musulmanes.

Dans son message, le pape François avait exhorté à lutter contre l’indifférence et à préserver l’espérance. Il cite en particulier les minorités religieuses en situation de vulnérabilité. Pour elles, pour les fidèles de Monseigneur Sako, et pour lui-même, vivre l’espérance, n'est pas toujours facile.

Mais cette année se termine sur une note d’espoir pour Monseigneur Sako. Le 28 décembre, les forces irakiennes ont repris le contrôle de la ville de Ramadi qui était aux mains de l’Etat Isalmique depuis plus de 8 mois. Une nouvelle qui redonne du baume au coeur pour les chrétiens d'Irak. Aujourd'hui, l'espoir est permis.

++ O ++
Info RCF .fr

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?