::+:: Secours catholique : " La pauvreté augmente "


Attendues chaque année comme un thermomètre de la précarité en France, les statistiques 2014 du Secours catholique ne déçoivent pas. Malheureusement.

Les inégalités se creusent, la pauvreté sous toutes ses formes augmente, a indiqué Paulette Vrignault, nouvelle présidente de la délégation du Poitou du Secours catholique, lors de la présentation du rapport des statistiques d'accueil 2014 dominé, selon l'ONG, par la problématique de la mobilité dans la lutte contre la précarité.

Un million de personnes font appel au Secours catholique.
Des bénévoles du service « Allô coup de main » avaient été invités à expliquer le dispositif. La proportion des aides concernant la mobilité dans le Poitou est en augmentation : de 4,7 % en 2010 à 9 % en 2014. Ce n'est pas le seul enseignement des statistiques. 

La pauvreté en général… 

Les trois quarts des ménages rencontrés par le Secours catholique font partie des 3,5 % les plus pauvres de la population générale, soit environ un million de personnes. L'an passé, une forte augmentation de la part des personnes sans aucun revenu (essentiellement des étrangers sans statut) a été constatée avec 18,1 % (contre 14,8 % en 2010). L'âge moyen des personnes accueillies est en hausse avec 43 ans (contre 41,7 en 2010). La proportion d'étrangers rencontrés était de 33,6 % l'an passé. Un chiffre en hausse. Comme ceux ayant un statut en règle (43,2 % contre 52 % en 2011). A peine plus de 1 % des personnes rencontrées est en formation professionnelle. Un chiffre en diminution.

… dans la nouvelle région en particulier 

Une augmentation des formes d'habitats précaires (squats, rue) a été constatée en 2014. Le Secours catholique estime également que « la crise du dispositif d'hébergement d'urgence est réelle et va en augmentant chaque année ». En 2014, en Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, la proportion de personnes se rendant au Secours catholique est passée de 65 % en 2010 à 72,8 % l'an passé. Les demandes liées au logement (loyer, facture d'énergie) ont augmenté de douze points entre 2010 et 2014. Près de six ménages sur dix sont concernés par des situations d'impayés, dont le plus fréquent est la facture d'énergie. Quelque 46,9 % des ménages rencontrés par le Secours catholique sont concernés (41,9 % au niveau national).
Les ménages accueillis en Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes sont plus souvent locataires du parc privé qu'au niveau national (33,2 % contre 25,3 %).

++ O ++
Info La Nouvelle République .fr

En savoir plus sur ... La pauvreté augmente

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?