::+:: Paris: le pape pourrait se manifester


=III LE BOURGET, France Si les négociations internationales sur le climat en viennent à véritablement piétiner, il ne faudra pas s’étonner de voir intervenir le pape François.

Le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical pour la justice et la paix, qui avait aidé à rédiger l’encyclique du pape en juin sur le réchauffement du climat, a affirmé que le souverain pontife avait une «profonde confiance» de voir les négociateurs à Paris en arriver à la conclusion d’un accord. Mais si un échec se profile, le pape pourrait possiblement envoyer un appel cordial à l’action, a dit le cardinal.

À la suite d’une conférence de presse par des responsables du Vatican, mardi, aux négociations sur le climat à Paris, M. Turkson a affirmé à l’Associated Press qu’en cas d’impasse, le pape pourrait se faire entendre par «un communiqué, un commentaire ou d’une quelconque autre manière», mais qu’il éviterait d’«exercer tout pouvoir coercitif sur ce qui se passe à Paris».

Si le pape devait intervenir avec une déclaration cordiale en cas de blocage des négociations, cela démontrerait «la gravité de la situation et soulignerait ce qui est en jeu», a dit croire la directrice du programme climatique mondial du World Resources Institute, Jennifer Morgan.

Joe Ware, porte-parole protestant de Christian Aid, a salué ces propos du cardinal, disant qu’une telle intervention du pape «donnerait cette dernière poussée aux négociations» à la conférence internationale sur le climat de Paris (COP21).

Les négociations ne semblaient pas pour l’instant dans une telle impasse, mardi, alors que les ministres ont conclu la séance du jour sans signe de l’animosité ayant plombé les discussions par le passé. Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a indiqué qu’une nouvelle ébauche d’accord serait préparée pour 13h, mercredi, devant refléter les avancées à ce moment. Cela laisserait deux jours aux ministres pour régler les enjeux les plus difficiles, tels que le partage des responsabilités.

M. Turkson a affirmé que le Vatican comptait beaucoup sur la réussite des négociations, particulièrement pour que le monde cesse sa consommation d’énergie carbonique d’ici le milieu du siècle pour sauver la Terre, surtout pour le bien des plus démunis.

«Nous ne pouvons pas proclamer l’amour de Dieu si nous ne sommes pas en mesure d’aimer ce que Dieu a créé», a dit le cardinal.

Le Vatican envisage aussi sérieusement de joindre la Convention-Cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), de signer éventuellement un accord à Paris et d’en arriver à un plan pour réduire les émissions à la Cité du Vatican, a dit l’archevêque Bernadito Auzo, tête dirigeante de la délégation du Vatican, observatrice des discussions à la conférence de Paris.

++ O ++
Info Journal Métro .com

En savoir plus sur ... COP21 Le pape pourrait se manifester

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?