::+:: Moines de Tibhirine : Christiane Taubira réclame la vérité



Paris maintient la pression sur Alger dans l’affaire des Moines de Tibhirine : la ministre française de la Justice a estimé «urgent» ce lundi 21 décembre à Alger que les familles des sept moines français, enlevés puis tués en 1996 en Algérie, sachent précisément ce qui s’est passé. «Il y a quelques actes d'expertises encore à accomplir et nous disposerons des matériaux nécessaires pour le faire», a lancé Christiane Taubira lors d’un point de presse, sans plus de précision.

En octobre 2014, deux magistrats français, Marc Trévidic et Nathalie Poux, s'étaient rendus en Algérie où ils avaient assisté à l'exhumation des crânes des religieux. L'Algérie avait cependant refusé que le juge Trévidic qui était en charge de l'affaire, rentre en France avec les prélèvements réalisés sur les dépouilles. L'avocat des familles des moines, Maître Patrick Baudoin, avait alors dénoncé une confiscation des preuves.

Les enquêteurs français cherchent à identifier les responsables de la mort des moines français en pleine guerre civile. Si les Algériens privilégient la piste du GIA, d’autres thèses évoquent une bavure de l'armée algérienne ou une opération de manipulation des services secrets algériens pour discréditer les islamistes.
++ O ++
Info Radio Vatican .com

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?