::+:: François : « la crèche nous rappelle la miséricorde de Dieu »

Le Pape a salué les délégations qui ont offert le sapin de Noël et la crèche de la place Saint-Pierre, ce vendredi 18 décembre. Un arbre de 32 mètres installé le 19 novembre dernier et offert cette année par la Bavière, région natale du pape émérite Benoît XVI. La crèche a été offerte par l’archidiocèse et la province du Trentin-Haut-Adige, dans le nord de l’Italie. Elle est composée de 24 personnages et animaux de bois sculpté et peint. 

François a salué les délégations bavaroise et du Trentin qui se sont déplacées à l'occasion. « Ces dons vous les portez non seulement au pape et aux pèlerins, mais surtout au Seigneur Jésus car c'est Lui que nous fêtons! » a dit le Souverain Pontife. Le Pape a remercié en particulier les enfants qui ont décoré le sapin, des enfants hospitalisés dans les services oncologiques de plusieurs hôpitaux de la péninsule italienne. « Ces décorations représentent vos rêves, leur a dit le Pape, ces voeux que vous portez dans le coeur sont au meilleur endroit, parce qu'ils sont proches de l'Enfant de Béthéem, ils sont confiés à Lui, qui est venu habiter au milieu de nous ».

La crèche, lieu de miséricorde 

« La crèche nous rappelle que Dieu, dans sa grande miséricorde, est descendu vers nous pour rester toujours avec nous a également rappelé le Pape, cette crèche nous dit aussi qu'Il ne s'impose jamais par la force. Pour nous sauver, Jésus n'a pas changé l'histoire en accomplissant un miracle grandiose, il est venu au contraire dans toute sa simplicité, son humilité, sa douceur. Dieu n'aime pas les pouvoirs imposants dans l'histoire mais se fait petit, enfant, pour nous attirer avec amour, toucher nos coeurs de sa bonté humble.» 

Le Saint-Père a rappelé aussi que Saint François d'Assise, en inventant la crèche, souhaitait faire mémoire de l'Enfant né à Béthéem pour voir de nos yeux ce qui manquait de nécessaire à un nouveau-né. En contemplant le spectacle de la crèche, sont exaltés la simplicité, la pauvreté, l'humilité. C'est là que nous parlent la miséricorde et la tendresse divines. Le Pape a aussi noté que l'un des personnages de la crèche était un viel homme à qui un autre homme donne à boire: « il saisit le mystère de Noël ». « Que cet arbre et cette crèche puissent attirer les regards et surtout raviver la lumière véritable de Noël » a conclu le Pape. 

L'illumination du sapin et de la crèche aura lieu vendredi après-midi, en présence du cardinal Giuseppe Bertello, président du gouvernorat de la cité du Vatican.
++ O ++
Info Radio Vatican .com


Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?