::+:: L’Ordre de Malte en rangs serrés auprès des plus démunis





Dix ans que les équipes sont dans la rue chaque soir, sept jours sur sept, Noël et jours fériés compris, pendant toute la période hivernale (de début novembre à fin mars).

« Dans la rue, les bénévoles font autant de distribution que de réconfort. Un café, un moment d’échange, c’est tellement important », explique Bertrand de Fleurian, le délégué de l’Ordre de Malte 74.

Maraudes à Annecy et petits-déjeuners à Annemasse

Ils sont ainsi une quarantaine à sillonner la ville pour aller à la rencontre des plus démunis, toujours en lien avec le 115, le numéro de l’urgence sociale.

« Dans chaque département, notre organisation essaye de s’adapter aux besoins du terrain. En Haute-Savoie, c’est à Annecy et à Annemasse que se concentre la majorité des personnes sans domicile fixe. Voilà pourquoi nous avons ciblé nos actions ici et sur l’agglomération annemassienne, en lien avec d’autres associations. On essaye d’être complémentaires pour être le plus efficaces possibles. »

Si à Annecy, les équipes maraudes sont au complet, avec même des volontaires prêts à venir prêter main-forte en cas de besoin, les choses sont plus compliquées à Annemasse où l’Ordre de Malte cherche des bénévoles.

++ O ++
Info Le Dauphiné



Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?