::+:: 8 décembre - Les crèches de la discorde - Décentralisation



À Lyon, un 8 décembre sans Fête des lumières ?

Le 8 décembre aura cette année une saveur particulière. La « Fête des lumières », événement culturel majeur, qui a lieu habituellement à Lyon autour de la fête chrétienne de l'Immaculée Conception, a en effet été annulée par la mairie, en raison de la menace que font peser les récents attentats de Paris. Une annulation jugée prudente par le diocèse de Lyon, qui regrette cependant « l’absence de ces illuminations dont le caractère populaire n’avait pas effacé les origines et dont le succès avait même enrichi la tradition » chrétienne.

L’association des maires de France s’oppose aux crèches de Noël dans les mairies.

À l’approche de l’Avent, l’AMF a pris clairement position sur les crèches de Noël dans un document publié mercredi. Les maires s’opposent en effet à la « présence de crèches de Noël dans l’enceinte des mairies », comme non « compatible » avec la laïcité.

Les risques de la décentralisation, selon le cardinal Müller.

Dans un discours aux évêques du Chili, publié le 13 novembre, le cardinal Gerhard Ludwig Müller, recadre le rôle des conférences épiscopales, rapporte La Croix. Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) dernier dénonce les cas où la place des conférences épiscopales remettrait en question l’autorité de l’évêque. Contre cette tendance, il évoque la Lettre apostolique Apostolos suos, dans laquelle Jean-Paul II avait voulu « clarifier certaines idées qui circulaient dans certains milieux théologiques » et rappeler que les décisions des conférences épiscopales ne sont valables que si l’ensemble des évêques les approuvent, insiste le cardinal Müller. Alors que la décentralisation de l’Église figure parmi les priorités du pape François, pour le préfet de la CDF, le risque serait d’aller vers un « protestantisme libéral ». « Une compréhension déficiente de la nature théologique des conférences épiscopales a comme conséquence immédiate le danger d’adopter le style de l’organisation des communautés réformées », analyse-t-il.

Daech revendique la tentative d’assassinat d’un missionnaire au Bangladesh

Daech aurait revendiqué, jeudi 19 novembre, l'attentat contre le missionnaire italien Piero Parolari, membre de l'Institut Pontifical des Missions Extérieures (PIME), rapporte l’agence Apic. L'agression a été commise la veille à Dinajpur, à environ 350 km de Dacca, la capitale du Bangladesh. Le missionnaire, âgé de 64 ans, conduit dans un hôpital de Dacca, est actuellement hospitalisé mais se trouve en dehors de l’unité de soins intensifs, selon l’agence vaticane missionnaire Fides. « La situation est encore tendue et les maisons des missionnaires et des étrangers sont contrôlées et protégées par la police » indique le Père Dotti. « Cependant, notre mission continue », déclare-t-il. Dans le cadre de l’enquête relative à la tentative de meurtre à l’encontre du prêtre italien, la police bangladeshi a arrêté un homme politique local appartenant au parti Jamaat-e-Islami ainsi que des militants de ce même groupe radical. Selon les enquêteurs, le commando de trois militants qui a ouvert le feu sur le Père Parolari « pourrait être le même qui a tué deux autres étrangers » à savoir le coopérant italien Cesare Tavella, tué en septembre à Dacca, et le ressortissant japonais assassiné quelques jours plus tard à Rangpur.

Amères décorations de Noël

« À Noël, il y aura des lumières, il y aura des fêtes, des arbres illuminés et aussi des crèches »,mais « tout est truqué », s’est exclamé le pontife, jeudi 19 novembre, pendant la messe à la maison Sainte-Marthe, alors qu’un immense sapin arrivait au même moment sur la place Saint-Pierre en vue des fêtes de fin d’année. Aux yeux du pape François, tout est faussé parce que « le monde continue à faire la guerre, à faire les guerres (…) Nous avons choisi la voie des guerres, la voie de la haine », « de partout il y a la guerre, il y a la haine », a dénoncé le pape, fustigeant le trafic d’armes et « cette troisième guerre mondiale en morceaux », rapporte l’agence Apic. Le pape a donc invité les chrétiens à pleurer « pour ce monde (…) qui vit pour faire la guerre en ayant le cynisme de dire de ne pas la faire », afin qu’il retrouve « la capacité de pleurer pour ses crimes ».

Les évêques américains dénoncent les dégâts de la pornographie

Les évêques catholiques américains ont approuvé, le 17 novembre, une déclaration qualifiant la pornographie de « péché mortel », si sa production ou sa consommation est réalisée « en pleine conscience et de façon délibérée », rapporte l’agence Apic. Le document, publié par la Conférence des évêques catholiques des Etats-Unis (USCCB), au deuxième jour de son Assemblée générale annuelle, fustige particulièrement les producteurs de pornographie, qui « nuisent au bien commun en encourageant et en poussant d'autres personnes dans le péché ».Mgr Richard J. Malone, évêque de Buffalo, a précisé que le document, qui a nécessité trois ans de travaux, ne couvrait pas le sujet en entier, mais qu'il s'agissait plutôt d'une « plateforme de lancement » pour promouvoir des discussions ultérieures et des démarches d'aide aux victimes de la pornographie. « Dans les confessionnaux et dans notre ministère journalier, nous avons vu l'effet dévastateur de la pornographie: des enfants dont l'innocence est volée, des hommes et femmes ressentant honte et culpabilité de visionner occasionnellement ou de façon régulière de la pornographie; des épouses qui se sentent trahies et choquées ; des hommes, des femmes et des enfants exploités par l'industrie de la pornographie. »

En Indonésie, l’ouverture de lieux de culte pourrait être facilitée

Le 11 novembre, le ministre indonésien de l’Intérieur, Tjahjo Kumulo, a annoncé qu’il allait proposer une révision du texte législatif encadrant la construction des lieux de culte. Ce décret de 2006 stipule que tout nouveau lieu culte nécessite l’accord écrit de 90 fidèles et celui de 60 personnes du voisinage. « Nous réfléchissons à la suppression de ces deux points », a précisé Tjahjo Kumulo au Jakarta Post, rapporte l’agence Églises d’Asie. Deux points qui, depuis des années, rendent extrêmement difficile la rénovation, l’agrandissement ou la construction de nombreux lieux de cultes, notamment ceux des minorités chrétiennes, surtout lorsqu’elles subissent l’ostracisme de leur voisinage. Or, la recrudescence, ces derniers mois, de violences suite à la destruction de lieux de culte chrétiens, faute d’avoir reçu d’autorisation officielle, a attisé les tensions interreligieuses, notamment dans la province d’Aceh, note l’agence. Si le décret d’annulation entre en vigueur, une simple autorisation de permis de construire de la mairie suffira à ouvrir de nouveaux lieux de culte.

Un colloque romain sur « la joie selon la vie monastique »

Un colloque organisé en la fête liturgique de la Présentation de la Vierge Marie, et intitulé « La joie selon la vie monastique », se tiendra à l'athénée pontifical Saint-Anselme à Rome, le 21 novembre, durant la Journée mondiale « Pro orantibus » (« Pour ceux qui prient »), dédiée chaque année à la solidarité avec les contemplatifs. Le thème de la joie dans la vie des moines et des moniales des monastères contemplatifs sera au centre des réflexions des participants de la conférence organisée par le secrétariat de l’Assistance des Sœurs, selon l’agence Zenit. Les lignes directrices de l’Exhortation apostolique Evangelii gaudium et de la Lettre apostolique à tous les consacrés publiée à l'occasion de l’Année de la vie consacrée (célébrée du 30 novembre 2014 au 2 février 2016) guideront les interventions des participants.

Jeu de rôles

S'il est vrai que c'est autour du procès de Jésus et selon le rôle que chaque homme y prend que s'éclaire son rapport à Dieu, il peut être profitable de se mettre à la place de chacun des protagonistes de ce drame, selon Frère Irénée, moine bénédictin à l'abbaye de Chevetogne, en Belgique, communauté rassemblant des moines priant selon le rite romain ou byzantin.

++ O ++

Info La Vie


En savoir plus sur ... Les crèches de la discorde

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?